Catégorie

Des nappes phréatiques surexploitées

Science | Affiché 1054 fois | Publié il y a 10 années


Les nappes phréatiques du monde sont exploitées 3,5 fois plus rapidement qu'elles ne se régénèrent, selon une nouvelle étude réalisée en partie par un chercheur montréalais. La surexploitation touche essentiellement un petit groupe d'une quinzaine d'aquifères, mais aucun ne se trouve au Canada.

En excluant ces 15 aquifères, qui forment 11% des eaux souterraines du monde, les nappes phréatiques sont essentiellement en équilibre. L'aquifère le plus exploité est celui du sud de la mer Caspienne, en Iran, dont on tire 100 fois trop d'eau. Les aquifères de l'Inde sont de 18 à 54 fois trop exploités, ceux de la péninsule arabe de 40 à 50 fois et celui du delta du Nil, en Égypte, 32 fois.

La suite sur le site de La Presse