Catégorie

En route pour la fin du monde?

Science | Affiché 150 fois | Publié il y a 2 mois


Un ouragan de catégorie 6, ça n'existe pas encore. Le plus haut niveau de l’échelle Saffir-Simpson, qui classifie l'intensité des cyclones tropicaux de l’hémisphère nord, est une tempête de catégorie 5. Par exemple, Katrina, qui détruisit en 2005 une partie de la Nouvelle-Orléans avec l’aide de Georges W Bush, était de catégorie 5, ainsi que Hugo (1989), Andrew (1992), Irma et Maria (2017).

À ce jour, les météorologues et les scientifiques du climat n’avaient pas cru qu’il serait nécessaire, voire utile, de créer une catégorie 6, soit avec des vents dépassant les 280 km/heure sur une base continue. Jusqu'à présent, une telle tempête n'était pas considérée comme possible sauf pour de très courtes périodes.

Sauf que l'ouragan Patricia (octobre 2015) a été l’ouragan le plus intense jamais observé dans l'hémisphère occidental, avec une pression minimale de 872 hPa et des vents maximums soutenus mesurés de 343 km/h. Et l'ouragan Irma observé début septembre 2017 a eu des rafales à 360 km/h.

Ça commence à faire beaucoup en peu de temps.  Euh… voulez-vous vraiment toujours acheter ce condo sur le bord de la plage en Floride?

--

Pour en savoir plus :

Nesbitt J (15 septembre 2018) This is how the world ends: will we soon see category 6 hurricanes? The Guardian.

Aussi : https://www.cbsnews.com/news/climate-scientists-mull-category-six-storm-classification-report-says/

--

Lin N, Emanuel K (2015) Grey swan tropical cyclones. Nature Climate Change 6:106. DOI : 10.1038/nclimate2777

--

Photo : Skeeze, via Pixabay, licence CC0