Catégorie

Prix de la meilleure communication orale à une doctorante du centre

Au 490 | Affiché 98 fois | Publié il y a 1 mois


Lors d'un atelier scientifique tenu dans le cadre du forum Santé, Environnement & Molécules (SEM2018) à Valence (France) du 11 au 13 octobre dernier, Caroline Doose, doctorante dans l’équipe de Claude Fortin, s’est mérité le prix de la meilleure communication orale présentée par un étudiant de doctorat ou un stagiaire postdoctoral.

La récompense consistait en un exemplaire du livre Microbial Ecotoxicology** ainsi qu’une somme de 300 €.

La présentation de Caroline s’intitulait Effet du zirconium sur les communautés de microorganismes périphytiques d’eau douce.

Résumé de la présentation : Les connaissances des contaminations métalliques sur les écosystèmes d’eau douce ont énormément progressé ces dernières décennies mais les études concernant les métaux tétravalents comme le zirconium (Zr) restent rares malgré l’augmentation de la demande globale de ces éléments. Les communautés de microorganismes benthiques (périphyton) présentent un bon potentiel comme outil de biosuivi des expositions métalliques des organismes dulcicoles. L’effet du Zr sur le biofilm a été examiné pour déterminer si ce dernier est un bon bio indicateur des éléments tétravalents et mieux comprendre leurs éventuels dangers sur les écosystèmes aquatiques. Des lames de verre ont été mises à coloniser pendant un mois dans un étang (Cestas, France). Elles ont ensuite été réparties dans trois aquariums contenant un milieu de culture contaminé en Zr (n=3) à 0,2 ± 0,1 nM (C0), 0,5 ± 0,3 nM (C1) et 2,9 ± 0,3 nM (C2) et prélevées à 1, 2 et 4 semaines d’exposition (t1, t2 et t4). La production de biomasse, de protéines et polysaccharides apparaissaient plus faibles pour C1 et C2 à t2 et t4 ainsi que le taux de croissance des diatomées pour C2 au cours du temps. Le comptage des prédateurs primaires du périphyton a montré un effet de C2 sur la composition de la microméiofaune. Les résultats obtenus dans ces travaux montrent qu’une exposition au Zr peut perturber la structure taxonomique du biofilm et ses fonctions clefs. Une meilleure compréhension des effets des métaux sur la microméiofaune permettra d’améliorer l’évaluation des risques des expositions métalliques dans les milieux aquatiques.

Le forum SEM2018, qui incluait les Ateliers EcotoxicoMic, était organisé par la Fondation Rovaltain, un organisme français dont la mission est d’accompagner l’innovation responsable et de mettre la science au cœur des débats sociétaux touchant à la santé humaine et à l’environnement.

 

Félicitations Caroline...

--

** Cravo-Laureau C, Cagnon C, Lauga Ba, Duran R (Éds) (2017) Microbial ecotoxicology. Berlin, Springer, ISBN 9783319617947.