Catégorie

Conférence de Balasubramanian Sellamuthu le 15 février à 14h30

Événements | Affiché 113 fois | Publié il y a 2 mois


M. Balasubramanian Sellamuthu, associé de recherche au CRCHUM à Montréal (voir bio ci-dessous), présentera une conférence le 15 février 2019 à 14h30, à la salle 2422 du Centre Eau Terre Environnement de l'INRS.

Sa conférence s'intitule Développer des outils biotechnologiques pour transformer les problèmes environnementaux en produits utiles : les déchets sont une richesse dans une économie circulaire.

Bienvenue à tous ! 

Résumé : La croissance démographique et l’augmentation de la production industrielle génèrent continuellement de nouvelles menaces pour l’équilibre environnemental de la Terre. Des défis uniques émergent, tels la multirésistance aux médicaments, les polluants à base de nanoparticules, les proliférations d'algues ainsi que les drogues licites et illicites, menaçant de plus en plus nos besoins fondamentaux. Ici seront présentés des outils biotechnologiques imbriqués à de nouvelles technologies de fermentation pour traiter de manière appropriée une série de problèmes environnementaux industriels, agricoles et urbains créés par l'homme. L’intégration rationnelle de la fermentation, de la gestion des déchets ou de la bio-valorisation à d’autres techniques, telles que la photonique, les réacteurs électrochimiques et les innovations biomédicales sera discutée, l’objectif général étant de développer des solutions durables pour parvenir à une «économie environnementale circulaire». Trois cas prometteurs illustrant ces objectifs seront examinés: (1) La découverte et utilisation de riboswitch et d'aptamère (comme catalyseur et inducteur) d'origine bactérienne naturelle afin de produire des produits à valeur ajoutée améliorés pour remplacer les OGMs; (2) L’implication de nouvelles approches dans la caractérisation du microbiome des boues d’épuration en vue d’améliorer la production de PHA, et (3) le développement de biocapteurs pour surveiller les polluants environnementaux (microcystines, bactéries multirésistantes et drogues illicites) dans l’eau. Des perspectives sur l'exploitation systématique de biopolymères produits à partir de bactéries isolées des eaux usées pour des applications environnementales (biofloculation), industrielles (anti-oxydant) et médicales (propriétés anticancéreuses démontrées) seront discutées. Enfin, nous aborderons la façon dont la valorisation écologique des déchets peut bénéficier d’avancées issues de la biologie moléculaire.

Biographie : Le Dr Balasubramanian Sellamuthu a obtenu sa maîtrise en microbiologie et biotechnologie au Centre national de recherche des cyanobactéries marines (NFMC) en Inde. Récipiendaire du FQRNT- "Programme de bourses de mérite pour étudiants étrangers" pour un doctorat en biotechnologie de l'environnement à l'INRS-ETE. Dr. Sellamuthu a reçu une bourse postdoctorale CRSNG-IRDF (2015) pour soutenir la recherche et le développement industriels à Security Protection & International (SPI) Inc., Ottawa. Depuis, il a travaillé chez SPI en tant que «chercheur principal», collaborant avec trois institutions canadiennes (UQO, Gatineau, INRS-EMTet INRS-IAF, Laval) afin de développer des biocapteurs destinés à la détection d'agents pathogènes, des toxines et des drogues illicites. Il travaille actuellement en tant qu’associé de recherche au CRCHUM (Centre de recherche du CHUM, Montréal), sur «L'immunothérapie ducancer» et l'administration de médicaments via la BHE (barrière hémato-encéphalique). Le Dr Sellamuthu compte 17 années d’expérience en recherche en microbiologie, en biologie moléculaire et en biotechnologie verte, tant dans les milieux universitaires qu’industriels au Canada. Il a reçu 16 prix, sept bourses et deux subventions. Le Dr Sellamuthu est l'auteur de 24 rapports de recherche, de 14 articles dans des comptes rendus de conférences, de 18 chapitres d'ouvrages, de trois conférences invitées, de plus de 50 conférences, de plus de 127 soumissions GenBank (microbes d'importance industrielle isolés de divers environnements) et de 15 rapports scientifiques / industriels. Il a développé un procédé de fermentation breveté pour la «Production de bioémulsifiant pour la dépollution des hydrocarbures en mer», tout en travaillant comme chercheur, puis comme scientifique (2001-2005) au DRDO, le ministère de la Défense de l'Inde. Le Dr Sellamuthu a contribué à la production d'aliments pour animaux en utilisant les eaux usées de l'industrie du fromage comme matière première dans un fermenteur industriel de 45 000 L (Corporation HET, St-Prime, Québec) à des fins commerciales. Dans ce projet industriel, il a participé activement de l’isolation des souches aux opérations pilotes, en passant par l’identification des bactéries et des levures, l’optimisation de la fermentation, la résolution de problèmes, la surveillance des agents pathogènes et l’enregistrement final des produits auprès de l’ACIA (Agence canadienne d’inspection des aliments).