Catégorie

Un lien causal entre la colonisation des Amériques et le changement climatique

Science | Affiché 62 fois | Publié il y a 2 semaines | jean-daniel.bourgault@ete.inrs.ca


Les immenses chambardements humains liés à la colonisation par les Européens des Amériques au tournant du 15e siècle furent tel qu'ils ont perturbé, pour un temps, le climat de la planète, selon une étude qui vient de paraître dans Quaternary Science Reviews.

Cette colonisation a tué tellement de gens des premières nations, que ce soit par des massacres, par des épidémies ou par des famines provoquées par l'effondrement des structures économiques et sociales, que les perturbations qui ont suivi ont conduit à la reconquête d’une grande partie des terres agricoles abandonnées par des arbres à croissance rapide et d’autres types de végétation.

 

Ce phénomène aurait fixé suffisamment de dioxyde de carbone (CO₂) de l’atmosphère pour en refroidir la planète. Cette période de refroidissement est généralement nommée Petite ère glaciaire ou Little Ice Age. (Un peu ironiquement, ce refroidissement planétaire aurait aussi été une des principales causes de la disparition des dernières populations vikings (européennes...) au Groenland.)

 

"The Great Dying of the Indigenous Peoples of the Americas led to the abandonment of enough cleared land that the resulting terrestrial carbon uptake had a detectable impact on both atmospheric CO₂ and global surface air temperatures," écrivent Alexander Koch et ses collègues dans leur article.

 

L'arrivée des Européenes en Amérique en 1492 aurait entraîné 56 millions de morts avant même la fondation de Québec. Cette réduction importante de la population a conduit à une reforestation de 55,8 millions d'hectares et l'absorption de 7,4 Pg de C.

 

L'article ne pose évidemment pas que cet épisode sanglant fut la seule cause de la Petite ère glaciaire.

--

Pour en savoir plus: Amos J (31 janvier 2018) America colonisation ‘cooled Earth's climate’. BBC News. Science

L'article scientifique: Koch A, Brierley C, Maslin MM & Lewis SL (2019) Earth system impacts of the European arrival and Great Dying in the Americas after 1492. Quaternary Science Reviews 207:13-36.   doi: 10.1016/j.quascirev.2018.12.004

Pour suivre le débat sur les réseaux sociaux (surtout Twitter): https://plu.mx/plum/a/?doi=10.1016/j.quascirev.2018.12.004&theme=plum-sciencedirect-theme&hideUsage=true

--

Photo: Phuyupatamarca ("cloud-level town"), Inka Trail to Machu Picchu, Peru. D Gordon E Robertson, via Wikimedia Commons, licence CC by-sa 3.0