Catégorie

Soutenance de M. Pratik Kumar le 28 avril

Événements | Affiché 103 fois | Publié il y a 2 mois


Monsieur Pratik Kumar, étudiant au doctorat en sciences de l'eau, soutiendra sa thèse le 28 avril 2020 à 13 h 45 par vidéoconférence au Centre Eau Terre Environnement de l'INRS. Contactez nous pour obtenir le lien Zoom

Titre : Systèmes de biofiltre avancés pour l'élimination efficace de la microcystine-leucine arginine et les principaux polluants de l'eau  - Advanced biofilter systems for efficient removal of Microcystin-leucine arginine and primary water pollutants
 
Directrice de recherche : Satinder K. Brar
 
Codirecteur de recherche : Maximiliano Cledon
 
Résumé :
La microcystine-LR (MC-LR) est la cyanotoxine algale la plus importante que l'on trouve dans diverses sources d'eau de surface. Les recommandations de l'OMS pour la MC-LR dans l'eau potable sont de < 1 µg/L. Les unités de traitement de l'eau basées sur un mécanisme d'adsorption comme le filtre à sable sont économiques, moins énergivores et rapides d'action. Cependant, le sable utilisé comme filtre adsorbant rend l'eau filtrée toxique, car seuls 20 à 30 % des MC-LR sont éliminés (concentration initiale : 50 µg/L). La bio augmentation du filtre à sable a amélioré l'élimination des MC-LR et réduit la toxicité de l'eau filtrée. Cependant, en raison de la faible capacité d'adsorption du milieu de sable, une percée précoce des MC-LR a été observée. Le sable a été modifié et recouvert de diverses formes de carbone sous forme d'oxyde de graphène et de graphitisation du sable à l'aide d'une solution de sucre. Le sable graphitisé synthétisé à partir de déchets d'effluents de brasserie a permis d'éliminer complètement les MC-LR et s'est révélé 60 fois plus performant en termes de capacité d'adsorption et 29 fois plus économique que le sable.
 
Bienvenue à tous!