Catégorie

Gagner un prix Ig Nobel n'est finalement pas si ignoble...

Le saviez-vous? | Affiché 56 fois | Publié il y a 2 semaines


Les prix Ig Nobel, vous connaissez? Ils récompensent annuellement des publications scientifiques qui font écarquiller les yeux et/ou donnent le fou rire. ("Y a-t-il vraiment quelqu'un qui a fait un doctorat sur cela???"). Les Ig Nobel sont par essence satiriques et décernés à des réalisations euh, disons, inhabituelles, voire imaginatives.

https://improbable.com/ig/about-the-ig-nobel-prizes/

Or un très sérieux article de bibliométrie (i.e. la mesure de l'impact d'une publication x dans l'univers enchanté des publications scientifiques) nous indique que, contrairement à ce qu'on pourrait croire, l'obtention de ce prix est loin de nuire à ces articles. En fait, ils ont généralement un destin plus brillant que la moyenne, ce qui justifierait la devise des Ig Nobel: "The Ig Nobel Prizes honor achievements that make people LAUGH, then THINK"... Bref, rira bien qui rira le dernier.

Le prix Ig Nobel est un prix satirique décerné à des réalisations inhabituelles, imaginatives et fréquemment produites sous la forme d'articles de journaux. La façon dont ces articles primés étaient diffusés dans la communauté en termes de citations académiques et d'attentions dans les médias sociaux était largement inconnue. Cette étude a évalué tous les articles de journaux ayant remporté le prix au cours de la période 2011-2020 pour leurs citations et leurs performances dans les médias sociaux. Il y avait 89 articles de revues lauréates du prix Ig Nobel indexés par Scopus. En moyenne, ils ont été cités 42,5 ± 102,4 fois, publiés dans des revues dont le facteur d'impact moyen était de 3,476 ± 4,102, et mentionnés 947,3 ± 2887,2 fois et 263,2 ± 502,7 fois sur Facebook et Twitter, respectivement. Plus de la moitié d'entre eux ont été publiés dans des revues du premier quartile et ont été récompensés dans les deux ans suivant leur publication. Bien que le prix Ig Nobel ait été conçu à l'origine pour être satirique, les articles primés eux-mêmes ont eu un impact sur le monde universitaire. (Résumé traduit par Deepl de Yeung, 2022)

Et l'article scientifique : Yeung AWK (2022) Not just nickel-and-dime: An analysis of journal articles winning Ig Nobel prize during 2011–2020. Malaysian Journal of Library & Information Science 27(1):93-99.

On attend avec impatience la cérémonie Ig Nobel 2022: https://improbable.com/ig/2022-ceremony/

La liste des récipiendaires des années antérieures: https://improbable.com/ig/winners/ (dont la magnifique performance d'Elena Bodnar en 2009...)

--

Photo: Pixabay