Catégorie

8700 et 170 000

Le saviez-vous? | Jean-Daniel Bourgault | Affiché 932 fois | Publié le lundi 27 janvier 2014 à 07:07


En 1995, alors que 34,5 millions d'Américains possédaient un téléphone cellulaire, les décès lors d'accident de la route ont commencé à décroitre, entre autre parce que le cellulaire permettait d'appeler les secours beaucoup plus rapidement si on était témoin d'un accident.

Quatre ans plus tard, avec 97,8 millions d'Américains munis d'un téléphone, la tendance s'est tout à coup renversée. Le nombre de victimes d'accidents de la route dûs à l'usage du cellulaire au volant (textos ou appels) a alors dépassé le nombre de victimes sauvées grâce au cellulaire.

Aujourd'hui, on estime qu'à chaque instant pendant la journée, en moyenne aux États Unis, 170 000 conducteurs sont en train de texter en conduisant, et 660 000 tiennent un téléphone à leur oreille. Du total des 35 000 décès annuels sur les routes de nos voisins du sud, le quart, soit environ 8700 cadavres bien froids, sont dûs à l'usage du téléphone cellulaire au volant.

Le temps minimum requis pour consulter votre écran de téléphone étant de 5 secondes environ, à 90km, la distance parcourue sans regarder la route est équivalente à la longueur d'un terrain de football, unité de mesure jounalistique nord-américaine par excellence, qui équivaut à 100m pour le reste de l'humanité.

Comme quoi ce sont surtout les téléphones qui sont intelligents...

 

Sources: Fatal distraction (30 novembre 2013) The Economist  

Driving while intexticated, TextingThumbBands.com

 

Photo: Intel Free Press [CC-BY-SA-2.0], via Wikimedia Commons

 

 

photo